Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lanotte
Lanotte
Menu
Bois (3)

Bois (3)

Le chêne est l'une des matières les plus imitées, mais aussi l'une des plus techniques à exécuter (c'est un avis personnel). Bon nombre de portes sont en faux chêne, aisément reconnaissables lorsque c'est une pâle copie de la nature certes, mais aussi et surtout lorsque la peinture a subi le temps et les intempéries, comme l'illustre la photo ci-dessous.

 

Sur la photo ci-après la peinture est récente, tellement récente qu'un panneau en bas à droite n'a pas encore été fait et expose bien impudiquement sa couche de fond. 

 

Quant à nous, commençons par tracer les repères.

On a ensuite ébauché la pierre et les ferrures. Et le travail de l'imitation du chêne est lancé.

 

On avance planche à planche. Ici on a commencé par les ronces.

 

Un coup d'œil sur la palette :

- les couleurs : ocre jaune, terre d'ombre naturelle, une pointe de blanc (pour du jeune chêne) ;

- les outils : une brosse, de l'étamine, un peigne de liège et des peignes en métal pour texturer le bois, un chiffon pour dessiner la ronce.

 

Le bois est fini, on retravaille la pierre et les planches pour former les aspérités, fissures et jointures.

 

Et enfin l'ombre portée des pierres sur la porte pour faire avancer les unes et reculer l'autre.