Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lanotte
Lanotte
Menu
Bois (2)

Bois (2)

Le noyer est un bois très répandu en ameublement et ce depuis plusieurs siècles en Europe. Il présente de belles variations de teintes et un veinage plus ou moins contrasté.

On exécute ici un soubassement composé d'une corniche, de deux panneaux moulurés et d'une plinthe. Le sol est en fausse pierre.

 

Après les deux sous-couches et le traçage des repères on applique un glacis teinté. A la veinette (pinceau plat large à longs poils souples), on dessine la ronce et les veines du noyer. (J'ai dû recommencer environ une dizaine de fois, le geste étant bien particulier).

 

Pour rendre les pores discrets du bois on fait un battage. Cette étape se fait généralement avant le dessin de la ronce. Plus précisément, on applique un glacis composé de bière et pigments, ensuite avec la queue à battre (large et long pinceau en crin de cheval) on frappe -on bat- avec le plat du pinceau le glacis étalé sur la surface. On voit alors une sorte de grain, visible sur la photo.

 

Vient ensuite le reglaçage qui apporte de l'éclat, des nuances et de la profondeur au bois (photo ci-dessous avant/après)

 

Enfin, on trace les moulures (en plusieurs étapes) !